Rondje Roodbruin / Tournée Rouge-Brune

Brasserie Rodenbach

La représentante la plus célèbre de la bière rouge-brun, la Rodenbach, est produite par la Brasserie Rodenbach de Roeselare. On n’a pas lésiné sur les moyens ni sur les efforts pour restaurer ce bijou d’architecture du patrimoine industriel, que seuls les groupes peuvent habituellement visiter.

La sublime Rodenbach est brassée dans un décor du 19e siècle. Après le brassage et une période de maturation de quelques semaines, la bière est pompée vers les 294 foudres en chêne, où elle va vieillir pendant au moins 18 mois. Dans l’impressionnante salle de foudres, le plus ancien foudre date de 1836.

Le plus petit foudre a une capacité de 10.000 litres, le plus grand a une capacité de pas moins de 65.000 litres. Vous n’aurez certainement pas soif !

La RODENBACH subit une fermentation en deux phases avant d’obtenir sa saveur aigre-douce. La première phase de fermentation est unique, car des hauts ferments cohabitent avec la flore de l’acide lactique ; c’est ce qu’on appelle la fermentation mixte. Mais ce n’est qu’après le vieillissement en foudres de chêne que la RODENBACH obtient son inégalable bouquet fruité. Les foudres jouent un rôle crucial dans le processus. Le tonnelier de la brasserie fabrique chaque foudre exactement comme on le faisait en 1821. Comme on s’y attend, le même soin est apporté à la sélection du bois qu’à toutes les autres tâches intervenant dans le processus de brassage. Le bois doit être impeccable et exempt de noeuds. On n’utilise ni clous, ni vis. Pour rendre le tonneau étanche, le tonnelier utilise du jonc entre les douelles. Seuls les cercles de fer assurent la cohésion des douelles.

Plus d'info: www.rodenbach.be